Turquie (Istanbul) … du 7 au 19 décembre

Première partie d’une longue série en Turquie…

Etape 85 : Mytilene (GR) – Aksay (TR), 48 km, 290 D+

Ce matin, c’est le grand départ pour la Turquie, nous changeons de pays, nous changeons de continent. C’est le grand bain pour la Turquie ! Enfin …

Nous quittons le port de Mytilène à 9h pour rejoindre Ayvalik en Turquie, à seulement 45 minutes de bateau.

DSCN6227.JPG

Passage en douane

A l’arrivée, pas de réel changement d’ambiance. Les panneaux écrits en Turcs et les drapeaux sont là pour nous rappeler que nous avons changé de pays. Dès la sortie d’Ayvalik, nous nous retrouvons sur l’axe principal. Nous avons l’impression d’être sur l’autoroute mais le trafic est faitle et la bande d’arrêt d’urgence nous offre une piste cyclable XXL.

Le premier village traversé nous donne donne l’occasion de nous approvisionner en vivres et en monnaie locale. Cette fois le contraste avec la Grèce est saisissant. Nous comprenons que nous ne comprenons rien … la communication est un peu difficile. Les Turcs, jeunes compris, ne parlent pas anglais. Il va falloir qu’on s’y mette !

Dans l’après-midi, la pause café nous donne l’occasion d’apprendre les premiers rudiments de Turcs. La prononciation est difficile ! Il y a du boulot …

Il est déjà 17h lorsque nous arrivons à Aksay, station balnéaire en bord de mer Egée, nous avons avancé d’une heure en arrivant en Turquie, il fera nuit dans moins d’une heure, il est temps de trouver un hôtel. Là encore, le traducteur s’avère être un bon outil …

Etape 86 : Aksay – Ayvacik, 62 km, 745 D+

Nous retrouvons l’axe principal quitté la veille pour quelques kilomètres avant de retrouver la petite route de côte. Comme en Grèce, nous retrouvons les oliviers en bord de route et les chiens !

Alors qu’en France, la neige est encore tombée en quantité, nous pique-niquons, au soleil, en bord de mer ! Un délice de décembre que nous apprécions pleinement …

Mais, déjà, nous quittons la côte pour rejoindre Aycacik, 20 km plus au nord. Le ton est donné, ça monte… les pentes dépassent les 20% et le dérailleur de Claire craque ! Dès lors que nous quittons les axes touristiques du bord de mer, les maisons semblent plus pauvres et plus rurales. Nous croisons une vieille bergère tout voutée … mais pas les moutons !

En arrivant à Ayvacik, c’est jour de marché, il y a du monde dans le bourg ! Mais pas évident de trouver une pension ou un hôtel… Nous demandons notre route à une jeune femme qui nous indique une pension, en face de chez elle. Dans une premier temps, nous sommes invités à diner chez elle et son mari, un couple de jeune marié. Lorsque nous leur apprenons que nous sommes français, leurs yeux scintillent : ils rêvent de pouvoir aller à Paris ! Tous les clichés sur la capitale y passent !

fullsizeoutput_11b8.jpeg

Elvan et son mari

Vers 21h, enfin, nous prenons congés de nos hôtes pour rejoindre notre lit dans la pension voisine.

Etape 87 : Repos des Guerriers

Aujourd’hui, a pluie est annoncée mais c’est un vent à décorner les boeufs qui s’est invité alors nous restons sous la couette pour lire, écrire et dormir !

Le soir, nous rencontrons un étudiant en tourisme parlant anglais, Emre. Lui aussi rêve de la France !

Etape 88 : Ayvacik – Troia (Troie), 59 km, 447 D+

Toute la pluie annoncée la veille est venue ce matin ! En déjeunant, nous regardons par la fenêtre et hésitons à partir quand un énorme coup de tonnerre éclate… Nous allons attendre une accalmie.

Dans la salle du petit déjeuner, nous sommes rejoint par Emre, et deux autres jeunes, une discussion autour d’un café s’improvise … et se transforme rapidement en concert de guitare, ukulélé, harmonica ! Un bon moment pour démarrer la journée !

fullsizeoutput_11c7.jpeg

Nos compagnons du matin

Il est déjà 11h lorsque nous prenons la route ! Nous avançons rapidement sur la route principale peu fréquentée en ce dimanche matin. Le paysage de grande plaine est un peu monotone …

Vers 16h, nous arrivons à Troie, site archélogique bien connu, notamment pour la fameuse bataille de Troie. La visite est intéressante dans ce « trou du cul du monde » … mais, à part les fondements de l’ancienne cité, nous n’avons pas vu la belle Hélène.

Le soir, seuls dans l’hôtel, nous refaisons le monde avec le patron, amateur de raki … Troie à cette saison n’est pas vraiment prise d’assaut par les touristes !

Etape 89 : Troia – Istanbul, 33 km (+ 360 km), 324 D+

Nous quittons la « magnifique » ville de Troie pour rejoindre Cannakale, à 30 km au nord. Depuis notre entrée dans les terres, les paysages sont monotones et nous n’avons guère d’autres options que de longer l’axe principal. Heureusement, le relief est relativement plat et le soleil est avec nous (enfin, sans les grandes chaleurs …). Depuis le stand-by d’Athènes, nous avons du mal à retrouver notre rythme de croisière. Et, la motivation a baissé d’un cran (surtout chez Claire).

A Cannakale, pour le pique-nique, il est temps de faire un point de situation. Nous ne sommes pas trop emballés par les 300 km de nationale jusqu’à Bandirma, l’itinéraire prévu. Claire propose de prendre un bus jusqu’à Istanbul, compte-tenu du retard accumulé. Tandis que Denis propose de passer le détroit des Dardanelles, face à Canakkale pour emprunter un itinéraire secondaire.

fullsizeoutput_11dd.jpeg

Sur le traversier

Nous optons pour la traversée du Détroit des Dardanelles. Sur le bateau, un bus allant à Istanbul s’arrête à notre niveau. Claire le regardait avec une telle envie, que le chauffeur, parlant allemand, lui propose de mettre son vélo dans la soute ! C’est un signe du destin qui ne se refuse pas !

360 km plus loin, nous débarquons en gare routière d’Istanbul, perdus au milieu de la mégalopole ! Nous devons rejoindre Avcilar, le quartier de Mouthatar, notre hôte, par les transports publics. Par chance, les stambouliotes ont aussi le sens de l’hospitalité … et un sympathique turc parlant anglais nous aide à rejoindre notre villégiature ! Prendre le métro et le métrobus avec des vélos chargés est une vraie épreuve sportive !

fullsizeoutput_11e1.jpeg

Dans le métro avec les vélos

Il est 22h passé lorsque, nous rejoignons finalement Mouthatar, cousin d’Aws, chez qui nous allons passé la semaine ! Quelle journée !

 

Semaine à Istanbul :

Vu la circulation dans la ville, nous n’avons pas touché nos vélos cette semaine, si ce n’est pour l’entretien ou repérer le chemin jusqu’au port. Nous avons profité de notre semaine pour tester les transports publics locaux: Metrobus, tramway, Metro, bateau… En bons touristes, on a aussi enchaîné les visites de mosquées, les palais, testé les kebabs, les sandwichs au poisson, le grand bazar, les concerts sur la place Taksim…et appris le Tavla ou backgammon dans un café, le jeu incontournable en Asie centrale.

fullsizeoutput_11f8.jpeg

Vue depuis le pont Galata

Nous avons aussi fait la tournée des  consulats d’Iran et d’Ouzbekistan pour les visas des pays suivants.

Si Denis n’a pas particulièrement apprécié cette semaine citadine à cause du monde et des transports, Claire semblait dans son élément. On sent que la parisienne n’est pas très loin …

Ce fut une semaine riche. Le fait d’être accueilli chez un Irakien habitant Istanbul nous a permis de voyager culinairement : chaque soir était une fête ! Nous avons profiter des origines de chacun pour cuisiner différemment.

fullsizeoutput_1207.jpeg

Repas irakien

Au moment de repartir, nouveau rebondissement maritime, le bateau que nous devions prendre a été annulé. Le départ est repoussé au lendemain matin 7h. Retour chez Mouthatar pour une dernière soirée ensemble ! Ce n’est qu’un au revoir !!!

Une réflexion sur “Turquie (Istanbul) … du 7 au 19 décembre

  1. Cat88 dit :

    Maitrise des transports en commun turcs assurée ! Le loukoum est bien une confiserie turc, et les colinades une spécialité familiale ! Énormes poutous (et pas patous) !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s