Les Visas

Partant de Pontarlier, dans l’est de la France, nous allons toujours plus à l’est … et la première frontière n’est pas loin !

Pour réaliser l’itinéraire prévu, nous traverserons pas moins de 27 pays entre l’aller et le retour, il nous faudra donc écluser quelques ambassades et consulat pour obtenir ces visas…

Pour traverser l’Europe pas besoin de visa, pour la Turquie non plus mais les visas sont nécessaires pour quasiment tous les pays à partir de l’Iran.

Nombre de visas ne peuvent s’obtenir plus de 3 mois avant d’arriver dans le pays, nous serons donc heureux de visiter les ambassades ou consulats turques et iraniens pour faire nos visas pour les pays suivants.

Sous réserve de modification, et cela peut vite changer, voici un petit tableau récapitulatif :

VISA

VISA

On espère en tout cas que tout se passera bien et qu’on aura pas à attendre trop longtemps pour les obtenir laissa fait aussi partie du voyage …

PS : comme nous n’avons pas le monopole des infos, voici le lien de deux voyageurs strasbourgeois, les étapes pour l’obtention des visas y sont très bien détaillées :

http://amaotourdumonde.com/obtenir-visa-route-de-soie/

 

 

10 JUIN 2017 : Rencontre avec les élèves de l’école Pergaud

Ce samedi 10 juin, nous avions RV avec les élèves de CM1 et Sophie MOUROT leur enseignante. C’était l’occasion de charger les vélos à peu près dans les conditions du voyage. Bonne surprise, pour l’instant, les sacoches ne sont pas pleines à craquer.. Bon je pense qu’on a du oublier quelques affaires…

..N’empêche, ça faisait bizarre de faire ces 3 kilomètres dans Pontarlier en tenue et vélos chargés, comme si on partait réellement. Les jambes et la tête commencent à fourmiller désormais…

Nous avons donc présenté notre projet aux élèves qui ont découvert en même temps que leurs leçons de géo en CM2 seront portées sur l’Europe de l’Est, l’Asie Centrale..

Les questions ont rapidement fusé, surtout quand ils ont découvert le vélos et le contenu des bagages dans la cour…Notre mission sera donc de leur envoyer un petit article de temps en temps, pourquoi pas de rendre visite à des membres de leur famille en Bosnie, Turquie, etc..et de leur montrer la monnaie locale de chaque pays traversés.

L’un deux était déjà prêt à partir avec nous en se glissant dans une sacoche !

L’ARTICLE DANS LA PRESSE