Oulan contrepète en Chine

Non Oulan ne s’est pas perdu en route…il a juste pris son temps !

Après avoir « pédalé à la hâte en Chine par les cols », Oulan arrive dans le pays le plus peuplé au monde. Quel contraste avec les montagnes désertiques du Pamir tadjik. Tout est déroutant ici, la langue, la culture, les contrôles policiers à l’ouest du pays, les trajets interminables en train, les questions auxquelles on ne vous répond pas souvent… Quelles sont loin désormais les vaches et les collines jurassiennes quittées il y a 9 mois !

Mais c’est aussi l’occasion de changer de rythme dans le voyage et dans l’attente des visas, Oulan va en profiter pour se fondre dans les flots des deux roues à Kashgar, Xian, Pékin, visiter la cité interdite, la ville des vélos, se balader et camper dans les collines autour de la Grande Muraille.

Il « Vassé » journer quelques temps dans la famille de Léon, et s’imprégner de l’esprit espiègle de celui-ci pour glisser quelques « contrepétries », de quoi faire creuser vos méninges chers lecteurs.. (pour les accros les réponses peuvent être transmises sur demande mais en message privé)

 

« Défi, planter ma tante en Chine », sans se faire déloger par les policiers ou militaires…

dscn7935-e1538255328852.jpg

bivouac en cachette dans une ancienne baraque de chantier : 

 

Kash gar, actuellement une des villes les plus contrôlées au monde : 

(voir sur google :

2 jours au Xinjiang : comment l’état de surveillance de la Chine submerge la vie)

DSCN8060

« Errer en Chine avec le rail c’était long » mais ça permet de voir les merveilles de ce pays comme l’armée de statues en terre cuite : 

 

En Chine la cité est interdite mais la porte des Vassé est toujours ouverte : 

et les bivouacs sont possibles :  

DSCN8531

En attendant la popotte du soir :  

DSCN8565

Feu de bois à côté du marais : 

DSCN8584

Après une nuit de lutte avec les moustiques et 30 °C dès 9h du matin : 

DSCN8632

 » j’adore là haut la Muraille de Chine « … et d’ailleurs « j’ai pissé sur cette Muraille »

IMG_3660

 

 

Oulan et le défi du Pamir

Les plaines iraniennes, turkmènes, ouzbèkes sont désormais dans le rétroviseur. Oulan a face à lui le deuxième plus haut massif montagneux au monde : le Pamir, dont certains sommets dépassent les 7000 mètres !

De nombreuses embûches vont l’attendre : traversée de tunnels sombres et irrespirables,  tourista, routes défoncées, bris de chaîne à répétition, petit séisme, magasins d’alimentation se faisant de plus en plus rares, tir de fronde venant de l’Afghanistan et bien sûr la route qui monte, qui monte… jusqu’au point culminant de ce périple, le Kulma Pass à 4365 mètres d’altitude !

Tous ces petits obstacles ne font cependant pas le poids face à la beauté des paysages, sans nul doute les plus beaux et les plus sauvages rencontrés depuis le début de l’aventure.

La quiétude due à l’isolement de cette contrée offre un véritable havre de paix.

En regardant les étoiles depuis son bivouac, Oulan ne rêve plus, il vit son rêve, et ce sont bien les astres qui à peine plus haut que lui rêvent en regardant ce petit bonhomme étendu sur ces plateaux.

 

Oulan a invité un pote pour la soirée :

DSCN6649

 

Pa simple de comprendre le cyrillique :

 

Quelques jours dans la capitale :

DSCN6809

 

En compagnie du tandem Fleur et Aurélien :

DSCN6841

 

L’un des plus beaux bivouac de la Colinade :

DSCN6889

 

Dernière ville avant d’attaquer le désert humain du Pamir :

DSCN6962

 

DSCN7055

Et une tourista, une !

 

DSCN7167

 

Vue sur l’Afghanistan :

 

DSCN7242

 

Au bord de l’eau (Panj River) :

IMG_3445

Invités chez l’habitant :

DSCN7298

 

Et deux tourista, deux :

DSCN7330

 

Un bivouac pas bidon :

 

DSCN7353

 

Merci les locaux de nous avoir indiqué ce parc :

DSCN7380

Au milieu des troupeaux :

 

DSCN7433.JPG

 

Maison traditionnelle du Pamir :

IMG_3497

 

Dernière nuit face à l’Afghanistan :

DSCN7357

DSCN7553

 

On vient de retrouver le bitume mais pour la nuit, c’est dune à l’abris du vent :

DSCN7649

 

Camping 1000 étoiles, à 3900 mètres :

DSCN7712

Douche à la russe dans une bourgade tadjike habitée par des kirghizes :

 

Repos près des routiers avant de grimper au sommet :

DSCN7862

OU…L…AN en OU…ZBEKIST…AN

Toujours sur la route de la soie, Oulan se rapproche d’Oulan Bator. Il va profiter se son passage en Ouzbékistan pour visiter les anciennes cités de Bukhara et Samarcande, connues pour leurs caravansérails et mosquées impressionnantes. Encore de longues lignes droites et baltes à traverser avant de retrouver les montagnes à l’Est du pays…

Bivouac dans un parc au centre du village avec les Colybride :

 

Jour de repos à Bukhara :

DSCN6483

Après une bonne partie de pêche, thon en boite pour tout le monde !

 

Bivouac sur une aire de routiers :

DSCN6515

Un petit tour à l’hôtel :

DSCN6540

Restau abandonné parfait pour le bivouac :

 

ça marchande le prix de l’hôtel mais c’est pas facile :


Oulan in Uzbekistan.

Always on the Silk Road, Ulan approaches Ulaanbaatar. He will enjoy his visit to Uzbekistan to visit the ancient cities of Bukhara and Samarkand, known for their caravanserais and impressive mosques. Still long straight lines and Balts to cross before returning to the mountains in the East of the country …

Bivouac in a park in the center of the village with Colybride:

Rest day in Bukhara:
After a good game of fishing, canned tuna for everyone!
Bivouac on a road area:
A small tour at the hotel:
it bargains the price of the hotel but it’s not easy:

OULAN et la traversée expresse du Turkménistan

Presque 2 mois pour découvrir l’Iran mais seulement 5 jours, visa oblige, pour traverser le Turkménistan, pays méconnu sauf pour avoir avoir la réputation de « Corée du Nord de l’Asie centrale ».

Hormis les 500kms de route plates et désertiques au milieu des steppes, Oulan aura la chance d’être hébergé 2 nuits sur 4 chez l’habitant et de bivouaquer dans des lieux grandioses au milieu des dromadaires, troupeaux de chèvres et moutons et autres tortues. Sans oublier le goût de la bière fraîche retrouvée…

Premier bivouac e compagnie d’un nid de frelon heureusement inoffensif :

DSCN6280

HAUZ HAN

 

hDSCN6279DSCN6283DSCN6281

Maison traditionnelle turkmène avec son jardin central :

DSCN6311

BAYRAMALI

Tranquilles dans le désert :

DSCN6341

Après UCAJY

Hébergés dans un appart presque neuf à Turkmenabat :

 


OULAN and the express crossing of Turkmenistan
Almost 2 months to discover Iran but only 5 days, visa requires, to cross Turkmenistan, unknown country except for having the reputation of « North Korea of Central Asia ».

Apart from the 500kms of flat and desert roads in the middle of the steppes, Ulan will be fortunate to be hosted 2 nights on 4 homestay and bivouac in grandiose places in the middle of camels, herds of goats and sheep and other turtles. Not to mention the taste of fresh beer found …

First bivouac with a fortunately harmless nest of northerners:

Traditional Turkmen house with its central garden:
Quiet in the desert:
Housed in an almost new apartment in Turkmenabat:

Oulan pédale en Iran

Après la Turquie, Oulan va connaître l’hospitalité, parfois étouffante des iraniens, les routes encombrées et bruyantes jusqu’à Téhéran. Il va alors prendre le cap au sud pour tremper les pieds dans le Golfe Persique, admirer les mosquées de Shiraz et Ispahan. Il va également prendre de la hauteur en gravissant les pentes enneigées voisines du Damavand.

Enfin, pour compléter ce tableau varié, il va faire une grande traversée du désert entre Yazd et Mashhad, la « Mecque chiite »

Première nuit, première invitation :

DSCN9063

Premier bivouac iranien :

DSCN9096

Chez le docteur Erfan :

DSCN9107

La ville à mi chemin de la route de la soie :

DSCN9243

Après une journée en pleine nature :

DSCN9363

Début de la course aux visas dans la capitale :

DSCN9419

sur le Golfe Persique :

DSCN9662

Au coeur de la mosquée rose :

DSCN9723

Un dodo chaotique :

DSCN9672

En mode ski de rando :

DSCN9814

De la montagne au désert :

 

DSCN7175

Un kiosque bien accueillant :

DSCN0120

Et le gardien de la mosquée nous ouvre une pièce pour la nuit :

DSCN0151

Nuit à 30 degrés, toujours mieux que le jour à 40 :

DSCN0200

Le plaisir de pourvoir converser avec un prof d’anglais :

DSCN5932

Parc hyper calme au milieu d’un gros village, on apprécie (chose rare dans ce pays) :

DSCN5957

Hébergé dans la maison du « croissant rouge » (secouristes iraniens) :

DSCN5980

Après un concert gratuit de ukulélé dans le parc :

DSCN6001

Chez monsieur le maire d’Anabad, la ville précèdente :

DSCN6110

Oulan va devoir tenir les piquets toute la nuit, grand vent dans le désert. :

IMG_3105

Face au Shrine, grand lieu de pèlerinage des musulmans chiites :

DSCN6158

Après la ville, le calme de la campagne :

DSCN6176

Nuit en bergerie dans un village au nom imprononçable :

DSCN6214

Bye bye l’Iran, on poursuit la route vers l’Asie centrale :

DSCN6230

 

 

Oulan et la traversée de la Turquie

Pour la première fois, Oulan quitte l’Europe et découvre la Turquie, grand pays à cheval (de Troie) entre l’occident et l’Orient, à la fois européen et asiatique tant par la géographie que par le mode de vie. La traversée du pays est un périple dans le périple, 2 mois et demi et 3000 km sur des routes souvent larges et à travers des paysages variés. Heureusement, les ravitaillements en Cay (thé), baklava (si vous ne connaissez pas venez en Turquie) elles supporters au bord du chemin ne manquent pas.

Hos Geldiniz (bienvenue) en Turquie !

Première nuit en Turquie, difficile de se faire comprendre :

DSCN6242

Première invitation à un repas turc :

DSCN6271

Après avoir bataillé avec le vent :

DSCN6307

En mode touristes pendant une semaine :

DSCN6377

Première invitation improvisée pour la nuit dans une famille :

DSCN6671

Suivie d’une deuxième :

DSCN6688

Dernière halte avant la pause de Noël :

DSCN6691

Une semaine avec la tribu Colin en visite :

DSCN6707

Soirée avec des étudiants cyclistes :

DSCN6828

En immersion dans une école primaire :

DSCN6857

Au royaume de l’eau chaude et du calcaire :

DSCN6974

Premiers cols sérieux en Turquie :

DSCN7108

De -2°C à 16°C :

DSCN7159

On retrouve la plage et la chaleur :

DSCN7219

Repos en bord de mer :

DSCN7400

Au pays de Saint-Nicolas :

DSCN7489

Après un bel orage :

dscn7492.jpg

Entre les hôtels de luxe :

DSCN7505

L’hiver à 20 °C :

DSCN7524

Dernier contact avec la mer :

DSCN7685

Bivouac dans un restaurant :

DSCN7708

Changement de décor radical :

DSCN7754

Après avoir embarqué clé de la chambre du motel :

DSCN7823

Chez les derviches tourneurs :

DSCN7837

Après un transfert en bus :

DSCN7892

3 jours en Cappadoce :

DSCN7932

Station service salvatrice en guise d’hébergement :

DSCN8176

Juste avant de se faire payer le p’tit déjeuner :

DSCN8184

Capitale de la pistache et du baklava :

DSCN8201

Au bord d’un lac :

DSCN8332

Vélo, Bouleau, dodo :

DSCN8368

Cherche hôtel : trouve taxi, restau, dégustation de vin et visite du Nemrut Dagi sans rien demander !

DSCN8371

Tout là haut, nous attendait un merveilleux poulet et une journée extraordinaire :

DSCN8562

Même plus le temps de demander un hébergement, on est déjà invités :

DSCN8567

Une petite cabane de berger pour passer la nuit dans un désert de cailloux :

DSCN8622

Invités ce soir dans un internat par des étudiants kurdes :

DSCN8654

Invités par la gendarmerie à rester cette nuit à l’hôtel :

DSCN8687

Dernière étape à vélo avant le bus pour Erzurum :

DSCN8702

Oulan petit veinard qui peut voyager sans visa :

DSCN8717

Ce soir « l’Oulan est dans la bergerie » :

DSCN8786.JPG

Journée dans les mouffles :

DSCN8853.JPG

Au soleil à 2000 m :

DSCN8889.JPG

11 pays, 7000 km, 6 mois de voyage et Ouan frais comme un gardon (ou un colin) :

DSCN8946.JPG